“Coworking – Faire ensemble pour mieux vivre ensemble”

“Coworking – Faire ensemble pour mieux vivre ensemble”

Patrick LEVY WAITZ s’est vu confier en février 2018 la mission d’établir un diagnostic sur les tiers-lieux et les espace de coworking dans les territoires. Avec l’appui du Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET) et après la mise en place d’un comité de pilotage réunissant plus d’une quinzaine d’acteurs incontournables des tiers lieux,  une centaine d’organismes, structures et porteurs de projets ont été consultés depuis le 5 février : réseaux nationaux, réseaux locaux, porteurs de projet, spécialistes du coworking, spécialistes du télétravail, entreprises, associations d’élus, élus, collectivités, ministères, administrations…

12 régions ont été visitées grâce à des déplacements dans des tiers lieux où nous avons pu consulter les acteurs locaux des tiers lieux dans les territoires.

Nous avons également initié une consultation publique nationale réunissant particulièrement des experts de la sphère du coworking et des tiers lieux. On comptabilise plus de 1 100 contributions sur la plateforme ce dernier nombre illustre la volonté des contributeurs de partager du contenu qualitatif, détaillé et argumenté.

Enfin, six ateliers de travail thématiques ont été organisés sur des sujets clés :

  • Les modèles économiques,
  • La communauté,
  • La gouvernance,
  • Les compétences et l’accompagnement,
  • L’immobilier,
  • La ruralité.

Le développement du numérique, les nouvelles formes de travail comme l’auto-entrepreneuriat et le télétravail, appellent à repenser les usages et ont fait émerger de nouvelles formes d’espaces : fab labs, loving labs, maker places…

Les tiers lieux sont très souvent créés ou animés par des personnes engagées dans la vie locale qui recréent des emplois, réhabilitent des bâtiments, utilisent des machines jusque-là considérées comme désuètes, animent un lieu de présence sociale et solidaire.

Le rapport « Tiers-lieux et co-working » visera à apporter des solutions concrètes pour développer ces lieux de coopération, d’apprentissage et d’innovation, dans les territoires.

De cette immersion dans les territoires, Patrick Levy-Waitz tire quatre enseignements majeurs :

  1. L’émergence de ces tiers-lieux, loin d’être marginal, s’inscrit dans un mouvement de fond touchant l’ensemble du territoire ;
  2. Ces tiers-lieux sont localement porteurs de dynamiques économique et sociale très structurantes ;
  3. L’essor de ces lieux préfigure celui des nouvelles manières de travailler (télétravail, travailleurs indépendants) ;
  4. Enfin, en contribuant à développer des activités de proximité et à encourager les circuits courts, ces lieux sont des acteurs essentiels de la transition numérique et écologique dans les territoires.

Nous les partageons pleinement.

Comment faire?

Il recommande notamment

  1. la création d’une structure nationale des tiers lieux, porteuse des actions de soutien ;
  2. l’appui à l’émergence de 300 fabriques des territoires ;
  3. la mise en place d’un fonds d’amorçage dédié qui pourra être abondé par des fonds privés pour lancer le dispositif d’accélération ;
  4. la professionnalisation du métier d’animateur des tiers lieux ;
  5. la création d’un fonds d’investissement socialement responsable (ISR) de 50 M€ pour aider à la reconversion d’espaces en tiers lieux ;
  6. la coordination public-privé en encourageant la mise à disposition de locaux par les collectivités et en formant les agents publics aux Tiers lieux.

Certaines mesures vont dans la bonne direction. Le tout est :

  • d’innover dans la manière de concevoir les dispositifs publics d’accompagnement. A ce sujet, le rapport ne souligne pas le rôle clé des nouvelles grandes Régions, des Pays ou PTER dans le cadre déjà existant des contrats de territoire, des schémas régionaux de développement économique et des futurs cadres de la formation professionnelle.
  • de ne pas tout confondre : tiers lieux, coworking et télétravail. Parfois, la lecture de ce rapport nous ramène quelques années en arrière lorsque l’Etat central voulait imposer aux Régions un dispositif clé en main d’EPN via la Caisse des Dépôts et Consignations et les emplois jeunes.

Mais, au final, nous partageons avec lui cette vision que le territoire reste la matrice clé des dynamiques d’innovation sociale, environnementale, économique, …  

L’équipe de Manavao

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *